1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

C'est le portrait d'un homme exceptionnel comme seul le compagnonnage sait en générer que nous dresse Alexandre Grigoriantz. Ce livre, il l'a écrit avec Jean Martin, retraçant ainsi avec fidélité un itinéraire particulièrement riche, depuis son Val de Loire natal, jusqu'en Haïti, en passant par l'Iran, l'Egypte, la Grèce, la Syrie.

Les intitulés des chapitres fournissent la carte de ce voyage dans le temps, dans l'espace et dans l'être, une histoire, une géographie, une vie, dont la dimension consacrée apparaît au fil des pages : L'initiation œ L'apprentissage de la vie œ La connaissance de la pierre œ Compagnon du Tour de France œ Prévôt de la Maison de Paris œ Les considérations d'un tailleur de pierre sur quelques monuments de Paris œ L'Eglise noire œ La légende et l'histoire de la Kara-Klissa œ Un compagnon tailleur de pierre en Iran œ Conseiller des cúurs et médecin des animaux œ La Chambre royale et le grand pèlerinage œ Les taureaux de pierre et la Tour de Babel œ Retour d'Iran en En Haïti œ Une mission en Syrie sur les traces des tailleurs de pierre en Orient œ Collaborateur de l'encyclopédie des métiers.
Il y a là des éléments traditionnels communs mais aussi des découvertes tout à fait originales comme le chantier de la Kara Klisa au fin fond de l'Azerbaïdjan Iranien, là où justement Alexandre Grigoriantz a rencontré Jean Martin. Le livre introduit le lecteur aux fondements et aux principes du compagnonnage à travers la vie quotidienne d'un compagnon. Il évoque aussi la richesse d'un courant que le XXe siècle finissant semblait vouloir reconnaître et qui aurait beaucoup à apporter, et sans doute de manière salutaire, au XXIe siècle naissant.