1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Est-ce un hasard si Jean Ferré fait débuter cette histoire de la F :.M :. Par les Statuta et Ordinamento Societatis Magistorum Muri et Lignaminis rédigés à Bologne le 8 août 1246 pour la Société du mur et de la charpente. Bologne fut et demeure une grande capitale intellectuelle, culturelle et traditionnelle.

L'esprit, la philosophie, des sociétés de métier y est déjà inscrit, tel que nous le retrouverons au fil des siècles jusque dans la moderne Franc-maçonnerie.
Voici la liste des textes rassemblés ici dans l'ordre chronologique :
· Les Statuts de Bologne (1248)
· Le Regius ou manuscrit Halliwell (1390)
· Le manuscrit Cooke (1410)
· Les Statuts de Strasbourg (1563)
· Le manuscrit Grand Lodge n°1 (1583)
· Les Statuts Schaw (1598)
· Les Statuts de Ratisbonne (1459) version de 1628
· Le manuscrit d'Edimbourg (1696)
· Le manuscrit Sloane 3329 (vers 1700)
· Le manuscrit Dumfries n°4 (1710)
· Le manuscrit du Trinity College (vers 1710)
· Les Constitutions d'Anderson (1723)
· L'Examen d'un maçon (1723)
· Le manuscrit Graham (1726)
· La Maçonnerie disséquée de Samuel Prichard (1730)
· Premier discours de Ramsay (1736)
· Second discours de Ramsay (1737)
· Réception d'un Frey-maçon (1737)
· Les Trois Coups distincts (1760)
· Traité d'union entre le Grand Orient de France et les Directoires Ecossais (1776-1777 environ)
· Le Convent des Gaules (1778)
· Instructions secrètes aux grands profès de J.B. Willermoz (1781)
· Le Convent de Wilhelmsbad (1782)
Chaque texte est succinctement replacé dans son contexte historique et traditionnel. Il va de soi qu'une étude approfondie de ces textes nécessite d'autres sources mais la mise à disposition en un volume de cet ensemble de textes de référence permettra au chercheur de saisir les fondements et de mieux comprendre l'évolution du courant maçonnique.