Né à Orcines, près de Clermond-Ferrand, il entre dans la compagnie de Jésus à Aix-en-Provence en 1899. Contraint de quitter la France à cause des lois d'exception d'Emile Combes, il entreprendra plusieurs voyages. Il sera professeur de physique au Caire en Egypte, chercheur en géologie et paléontologie dans le Sussex en Angleterre. Il est ordonné prêtre en 1911.
Caporal-brancardier pendant la Première Guerre mondiale, il sera décoré de la Médaille militaire et de la Légion d'Honneur.
Diplômé en sciences et géologie, il enseigne à l'Institut catholique de Paris. Subventionné par le Muséum d'histoire naturelle, il part en Chine pour une expédition de fouilles. Il effectue une mission en Somalie française et en Ethiopie.
ernst_vie_teihlard_chardin1ernst_vie_teihlard_chardin2
En 1931, il est le géologue de l'expédition Haardt-Citroën, plus connue sous l'appellation légendaire de "Croisière jaune".
Elu membre de l'Académie des sciences en 1950, il voyagera l'année suivante en Afrique du Sud pour des recherches anthropologiques, puis se fixera à New York.
Interdite de publication par la hiérarchie catholique, la plus grande partie de son oeuvre, dont "Le phénomène humain", "Le milieu divin", "Genèse d'une pensée", sera publiée au moment de sa mort grâce à son assistante Jeanne Mortier qui créera au début des années soixante une Fondation et une Association.