1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Les liens entre la Marine et la Franc-maçonnerie sont peu connus bien que toujours d'actualité.
L'auteur s'intéresse aux relations entre la Maçonnerie anglaise et la Maçonnerie française dans les années troublées qui suivent la Révolution de 1789 et étudie plus particulièrement les loges de prisonniers français, marins, établies sur les pontons anglais à l'époque napoléonienne.

Cet épisode étonnant sert une réflexion historique plus générale sur les relations entre Marine et Franc-maçonnerie, relations souvent passionnelles et passionnantes.
Dans ce livre, vous trouverez également une étude sur " La Société Olympique ", une loge parisienne atypique sous l'Ancien Régime, une autre sur la Franc-maçonnerie et l'indépendance américaine et trois portraits de personnages peu communs, le Commodore John Paul Jones (1747-1792), père de la Marine américaine, le Major Général Benedict Arnold (1741-1801), qualifié de contre-héros, et le chef Mohawk Joseph Brant, loyaliste (1742-1807), tous les trois francs-maçons. Ces trois portraits illustrent la complexité de cette période pour des francs-maçons soucieux de mettre en accord leurs pensées et leurs actions.