Jean Dubuis et l'aventure des Philosophes de la Nature

Nous sommes à la fin des années 70 et la scène initiatique française coule des jours tranquilles, à la fraiche, sous l’ombre protectrice de certaines grandes figures tutélaires du nom de Papus, Fulcanelli ou Canseliet. Des « vieux chênes », immuables, que le vent de contestation de Mai 68 n’a pas vraiment fait tanguer, du moins jusqu’à présent. Mais en cette année 1979, un jeune retraité du nom de Jean Dubuis, féru de kabbale et d’alchimie, lance une association d’un genre inédit en France : Les Philosophes de la Nature. Alias les «  LPN  ».

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
48:20
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Une initiative qui prit la forme d’un pavé dans cette calme marre. Et à la suite de laquelle une foule de jeunes gens s’engouffrèrent : Matthieu Frécon et les parents de Guillaume Attewell en furent les témoins privilégiés ...

frecon jean dubuis LPN 1frecon jean dubuis LPN 2

De quel message la Nature est-elle porteuse et en quoi celle-ci intéresse-t-elle tant ces « philosophes-alchimistes » ?

Le projet des LPN était triple : premièrement il s’agissait de faciliter la diffusion d’un certain nombre de textes clés trop souvent accaparés par une élite de haut-grades de certains cénacles ésotériques. Cénacles que Dubuis avait bien connus, par ailleurs.
En second lieu, ils souhaitaient organiser des ateliers - conférences hors de toute pratique rituellique. Une démarche diamétralement opposée, donc, aux nombreuses structures pyramidales, ou concentriques, plus ou moins sectaires. Chez les LPN : pas de « cercles intérieurs », ni de « figure centrale », de type gourou.

frecon jean dubuis LPN 3frecon jean dubuis LPN 4
Et en troisième lieu, Dubuis avait à cœur d’injecter un « sang nouveau » dans les champs d’études de la kabbale, de l’alchimie minérale ou végétale. Cela en ouvrant la voie à des auteurs encore peu étudiés en France : britanniques comme Dee, Fortune, Mathers ; ou allemands, comme Scholem, von Bertus et l’incontournable Paracelse.
Souhaitez-vous découvrir l’histoire et le résultat de cette initiative toute-à-la-fois ambitieuse et libertaire qui incitait tous ses élèves à, systématiquement, vérifier par eux-mêmes tous les dogmes et passer au fil de la praxis toutes les théories ?

Haut