Une période faste donc, sur bien des plans, mais où le bras de l’Homme, armé et fortifié du Feu de Prométhée ne se révèlera pas vraiment à la hauteur de ces enjeux...

Kali Yuga et premières manifestations de cet « âge sombre » ?

En effet, cette époque représente, selon nous, un rendez-vous manqué : au lieu de profiter de ces avancées et de gagner en hauteur ; l’homme s’est engoncé dans la matière, à creuser toujours plus les entrailles de la Terre.... Un choix malheureux, annonciateur des phénomènes de possession collective que le XXème siècle connaitra et au cours duquel, hypnotiquement, le laid, le vulgaire et la division se substitueront au beau, au transcendant et à l’harmonieux.

gueguen pedalan rose croix 1gueguen pedalan rose croix 2

« Si l’art est une religion, l’artiste est un prêtre »

Péladan : mage ou esthète ? Une chose est certaine : il détesta son temps. Nous sommes en 1892 : Péladan n'a que 34 ans et jouit déjà d'une belle notoriété grâce aux succès du Vice suprême (1884) et d'Istar (1888). Cette année-là, Péladan fait paraître « Comment on devient mage » et organise son premier « Salon Rose-Croix », dévolu aux peintres symbolistes. Alors « mage ou esthète ? », nous-demande Daniel Guéguen. 

gueguen pedalan rose croix 3gueguen pedalan rose croix 4

La beauté comme orthodoxie : une plongée dans la philosophie esthétique, et intellectuelle, des Rose-Croix.

L'excentricité tant littéraire que vestimentaire de Péladan, ses amitiés et fréquentations dans le monde de l’occultisme, ont créé une forte ambivalence entre la Magie et les Arts. Tant dans sa vie, que dans son oeuvre. 

Souhaitez-vous vous immerger dans cette « belle époque », marquée par une formidable effervesence, tant intellectuelle, artistique que spirituelle et qui ferait pâlir d'envie nos contemporains ?

Où retrouve-t-on, de nos jours, cet idéal, cette fougue  ? 

Une conférence organisée par Politica Hermetica que nous remercions.