1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Formée en Chine par un vieux maître calligraphe, Fabienne Verdier est aujourd'hui considérée comme l'un des plus grands maîtres de la peinture et calligraphie chinoise. Pemière femme et première occidentale a possédé une telle maîtrise de cet Art, Fabienne Verdier a intégré aussi des apports novateurs, renouvelant ainsi sa pratique.

Le livre rassemble des oeuvres qui sont, conformément à la Tradition, des interprétations d'idéogrammes, de concepts philosophiques, de poèmes et de paysages de montagne. Pour elle, la calligraphie est ascèse, méditation, fusion :
"Au fond, la peinture comme la calligraphie est une pratique solitaire, un don de soi, un chemin assez semblable à celui des moines, qui résultent souvent d'une vie d'ascèse et de silence. Cette exigence est essentielle pour être réceptif à l'infiniment petit, au flux et au reflux du monde sensible. Je cherche une vision subtile de l'arôme des choses, de la mystérieuse saveur du monde. Je m'intéresse à l'insaisissable, l'inexprimable, l'indicible, à l'essence de la réalité dans toutes ses manifestations. Je vogue sans cesse vers de nouveaux rivages, vers les récifs de l'être-temps."
Beauté et profondeur.