1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Depuis quelques années, par ces livres et par ces éditoriaux du Monde Diplomatique, Ignacio Ramonet est l'une des très rares personnes qui donnent sens au mot politique. Après Géopolitique du chaos, La Tyrannie de la communication, Propagandes silencieuses parus respectivement en 1997, 1999 et 2000 chez le même éditeur, Ignacio Ramonet poursuit son analyse et sa dénonciation de la société spectaculaire qui a envahi le globe. Il repose ici la question de la manipulation, déjà explorée par de nombreux auteurs depuis Tchakhotine, pour lui donner une dimension à la fois plus vaste et plus technique, laissant de côté le pourquoi pour se consacrer au comment.
C'est donc un livre profondément militant qui dévoile les mécanismes mis en Ïuvre pour une manipulation sans égale dans l'histoire de l'humanité :
Les moyens de l'américanisation par les images, depuis l'essor des nouvelles technologies de l'information et de la communication, sont devenus autrement redoutables. Les satellites de diffusion directe, en particulier, favorisent infiniment l'expansion universelle des images émises à partir des états-Unis. Ils stimulent vigoureusement les appareils de violence symbolique auxquels de nombreuses cultures ne peuvent guère résister. Plus que jamais, il convient de méditer le célèbre avertissement lancé par l'essayiste américain Herbert I. Schiller : "Une nation dont les mass media sont dominé par l'étranger n'est pas une nation."
L'américanisation, donc, pénètre en nous par les yeux. Avec la redoutable efficacité d'une propagande silencieuse. D'o l'urgence d'apprendre à nous méfier des images itératives, rabâchées, que le cinéma et la télévision nous donnent d'ordinaire à mastiquer, à ruminer, comme une sorte de sucrerie pour l'esprit ou un chewing-gum visuel. Diderot affirmait : "Je suis plus sér de mon jugement que de mes yeux." C'est avec une défiance semblable que nous avons parcouru, parfois avec émotion, les cités fantômes qui balisent ce livre.