images/livres/voyage-dans-la-symbolique-maconnique.jpg

Jean-Claude Sitbon est un grand connaisseur du Rite Ecossais Rectifié. Depuis des années, il donne des conférences, en loge, ou dans d’autres cadres, pour explorer la symbolique maçonnique, en général et en particulier.

Ce livre s’inscrit dans le devoir de transmission d’un Maître Maçon ou d’un initié de tout courant traditionnel. La question de la transmission reste complexe et nécessite pertinence et savoir. Jean-Claude Sitbon a choisi quatorze thèmes qu’il a développés au cours de ses interventions et qui furent passés au crible de la conversation comme de la contradiction : Les heures symboliques de Midi et de Minuit – L'idée plurielle de Grand Architecte de l'Univers... – La pierre cubique polie, modèle de perfection – La symbolique du maillet en loge d'Apprenti – La Lumière de l'Orient maçonnique – Symbolisme et franc-maçonnerie – La Mort Initiatique – Le nombre et la place des éléments dans les rituels maçonniques – Le vrai Désir ou le désir du Vrai – Se mettre à l'ordre au signe d'apprenti – Hiram biblique, Hiram maçonnique – L'exclusion historique de Tubalcaïn du Rite Ecossais Rectifié – L'énigmatique Phaleg du rite écossais rectifié – La colonne brisée, emblème de l'homme dégradé au Rite Ecossais Rectifié.

Même s’il est marqué par l’expérience du Rite Ecossais Rectifié, ce livre s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à la symbolique maçonnique, en raison de la plurivalence des symboles. Jean-Claude Sitbon s’en explique :

« La première caractéristique du symbole maçonnique réside dans le fait qu’il n’exprime jamais un sens exclusif. De même qu’un coup de marteau produit une multitude d’étincelles, de même le symbole comporte des sens multiples. Il est porteur d’un sens qui ne peut être enfermé dans une définition. Tout symbole maçonnique se laisse donc rarement réduire à une seule explication. (…)

La pénétration du sens du symbole est également étroitement solidaire du cheminement initiatique et de la sensibilité spirituelle de chacun. »

Le symbole n’est pas seulement une représentation véhiculant du sens, pas seulement un signifiant dans un contexte, il est un vecteur dynamique de changement. Cependant, Jean-Claude Sitbon met en garde : « Cette liberté d’interprétation du symbole donnée à chacun a cependant une limite. En effet, si un symbole peut tout dire, alors il ne veut plus rien dire. » La signification du symbole, même si son exploration est inépuisable, s’inscrit dans un référentiel, ou plusieurs, qui doivent être identifiés et considérés. Dans cette dynamique créatrice, le symbole qui illustre initialement la dualité au sein de l’apparaître permet aussi de traverser cette dernière et de dépasser les oppositions, par nous dit l’auteur, « un changement de regard » qui est aussi un changement de paradigme.

Si Jean-Claude Sitbon connaît bien les origines et l’histoire complexe du Rite Ecossais Rectifié, il est dans ce livre au service de la démarche initiatique elle-même, dans ce que révèlent la rencontre, l’expérience, l’intégration et la restitution des symboles chez celui qui entreprend, non de manière intellectuelle, mais dans la réalité de la vie, une quête d’unité.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut