images/livres/Wendigo.jpg

Dans son éditorial, Richard D. Nolane précise que cette cinquième livraison est la première qui ne propose au lecteur que des inédits en français.

Parmi les auteurs, nous trouvons une seule femme, Ethel Watts Mumford, connue pour d’autres genres que le fantastique. La jarre de Charles R. Tanner, est l’une des premières nouvelles inscrites dans l’univers lovecraftien des Grands Anciens. Enfin, les admirateurs nombreux de Clark Ashton Smith apprécieront une curiosité : La demeure du Monocéros. Ecrite par Clark Ashton Smith, mais n’entrant pas dans le cadre des revues du genre, le texte fut repris par E. Hoffmann Price, habitué du genre, qui l’habilla plus sombre et plus sexy.

De bons moments de lecture replacés dans leurs contextes grâce aux excellentes introductiond de Richard D. Nolane.

Sommaire : La malédiction d’Amen-Ra de Victor Rousseau – La Jarre de Charles R. Tanner – Pallinghursrt Barrow de Grant Allen – Mes trous de mémoire de Rog Phillips – Les démons de la nuit de Seabury Quinn – Parfums fantômes par Ethel Watts Mumford – La demeure du Monocéros par E. Hoffmann Price & Clark Ashton Smith.

 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut