1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Autodéfense psychique. Manuel pratique de Dion Fortune

Dion Fortune est une occultiste britannique dont l’influence demeure. De son vrai nom Violet Mary Firth, née en 1890 et décédée en 1946, sa vie coïncide avec un âge d’or de l’occultisme. Pendant ses études de psychologie et psychanalyse à l’Université de Londres, elle participe aux travaux de la Société Théosophique et surtout de la Golden Dawn où s’épanouissent ses capacités psychiques précoces. A la suite de conflits avec certains membres de la Golden Dawn, elle s’en éloigna pour créer The Society of the Inner Light.

Elle rédigea plusieurs essais d’occultisme dont le plus connu est sans doute La Cabale Mystique. La Doctrine Cosmique, publiée très récemment chez par Sesheta Editions, est sans doute son ouvrage le plus abouti. Outre des essais d’occultisme, Dion Fortune publia plusieurs romans et nouvelles.

Cet ouvrage, assez autobiographique par les appuis faits sur son expérience personnelle, vient compléter ses essais les plus importants. Il exprime parfaitement les centres d’intérêts et les compétences de Dion Fortune, à la croisée de la psychologie et des sciences occultes. Son intérêt est double : le propos lui-même replacé dans son époque est riche d’analyses des comportements humains ; c’est un témoignage de cette période si particulière ou l’occultisme faisait partie de la culture et croisait les arts comme les sciences.

Nombre de sujets abordés dans ce livre furent ou demeurent des sujets d’étude de la Society for Psychical Research spécialisée dans l’approche scientifique du « paranormal » depuis des décennies. Le sommaire est très instructif pour comprendre le sérieux de la démarche de Dion Fortune. La première partie traite des différentes sortes d’attaques psychiques. La deuxième partie traite du diagnostic différentiel à une époque où sa pratique était encore peu développée. La troisième partie aborde la question du diagnostic d’attaque psychique. Enfin, la dernière partie s’intéresse aux méthodes de défense contre les attaques psychiques.

Dion Fortune est très lucide sur les difficultés de sa tâche et sur l’inconfort intellectuel de sa position courageuse :

« Ce livre n’est pas, et ne peut pas être, dit-elle, un manuel satisfaisant destiné au traitement des désordres psychiques. Tout ce qu’il peut faire, c’est indiquer les directions dans lesquelles il peut s’avérer intéressant d’enquêter. S’il sert à attirer l’attention sur certains secteurs dans lesquels la recherche fait cruellement défaut, il aura atteint son but. »

Le matériau fourni peut au final intéressé aussi bien le psychologue clinicien que le tradi-praticien.