1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Les lieux initiatiques de la Maîtrise. La Chambre du Milieu et la Chambre de Réception

Il existe une géographie initiatique et une architecture initiatique. Le lieu fait sens en initiation parce que tout lieu est un lieu-état de conscience.

Percy John Harvey s’intéresse aux lieux du temple maçonnique en référence au Temple de Salomon. La cérémonie de réception au grade de Maître implique généralement deux lieux, la Chambre de Réception et la Chambre du Milieu que nous retrouvons dans l’architecture du Temple de Salomon comme l’Hekal, le Sanctuaire et le Debir ou Saint des Saints. Remarquons que le Temple de Salomon est orienté différemment du temple maçonnique :

« Comme pour les cathédrales, le Temple maçonnique se trouve symboliquement orienté vers l’est, à l’inverse du Temple de Salomon, dont le Porche fait face à l’Orient. Ainsi, les dispositions des Colonnes B et J se trouvent communes, en occupant respectivement l’Orient pour le Temple de Salomon, conformément au texte biblique par rapport à la Mer d’Airain et à l’Occident pour les Loges. »

Ce jeu de miroir entre le Temple de Salomon et le temple maçonnique est lourd de significations opératives souvent peu entendues.

Après avoir présenté de manière synthétique les deux temples, Temple de Salomon et temple maçonnique, en leurs correspondances, Percy John Harvey résume la légende d’Hiram en ses cinq épisodes majeurs avant d’étudier les différentes fonctions initiatiques et rituelles de chaque chambre. La Chambre de réception est le lieu de l’initiation tandis que la Chambre du Milieu est le lieu de la consécration. Les dessins et schémas proposés illustrent le procès initiatique vers la Maîtrise.

Percy John Harvey s’appuie notamment sur les célèbres gravures dites de Gabanon, datées du XVIIIe siècle, très révélatrices en symboles avant de s’appuyer sur le Régulateur du Maçon (1785).

En fin d’ouvrage il pose la question essentielle de la différence entre le centre et le milieu. Deux centres sont ainsi distingués métaphoriquement et opérativement, deux ou peut-être trois car nous retrouvons souvent les triples enceintes qui pourraient aussi correspondre à des temps différents jusqu’au temps de l’Esprit.