1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Les voix fantômes de Mireille Thibault

Mireille Thibault, à la croisée de l’ethnologie, de la psychologie et de la criminologie, enquête depuis trente ans sur les phénomènes de hantises. Avec ce nouveau livre, elle explore une catégorie très restreinte de phénomènes non expliqués, celui de l’audition de voix de provenance indéterminée.

Parfois, ces phénomènes sont associés à d’autres, tout aussi inexpliqués. Si le phénomène touche souvent des personnes seules, saints, possédés, médiums…certains phénomènes d’auditions concernent des groupes et présentent le caractère de conversations cohérentes.

La première partie de l’ouvrage recense des témoignages de l’année 1323 à l’année 1990 puis Mireille Thibault développe certains cas particuliers : le phénomène des tentes tremblantes dans les rituels de certaines populations américaines comme les Saulteux et les Cris, branches de la famille des Algonquins sur les bords du Saint-Laurent qui inquiétèrent fortement les missionnaires ; les voix surnaturelles, qualifiées d’angéliques, démoniaques, médiumniques ou légendaires ; la ventriloquie, ou engastritisme, qui intéressa notamment Charles Richet en 1900.

Plus proches de notre temps sont les phénomènes de voix électroniques, voix enregistrées souvent accidentellement sur un appareil, parfois par une recherche systématique. Ces voix sont souvent confuses et difficiles à interpréter. Quelle que soit la réalité du phénomène, ces voix enregistrées ne sauraient prouver comme le remarque l’auteur l’existence d’une vie après la mort comme l’affirment nombre d’adeptes de cette pratique. Mireille Thibault consacre un chapitre à la question du son. Les ondes acoustiques interagissent avec la matière mais la recherche scientifique ignore encore une grande part de ces interactions très subtiles. Mireille Thibault précise plusieurs points importants :

« Lorsqu’une onde rencontre un obstacle de dimension supérieure à sa longueur d’onde il y a un phénomène de réflexion ce qui correspond au phénomène de l’écho. Une partie du son est alors absorbée et une partie de l’énergie est renvoyée par l’obstacle. (…) La diffraction est une autre capacité du son qui consiste à pouvoir contourner un obstacle ou passer dans une fente et pouvoir ainsi se dissocier pour former de nouvelles ondes diverses à partir de l’onde initiale. (…) Les ondes sonores peuvent également produire une force qui a le potentiel d’interagir avec la gravité c’est pourquoi à l’heure actuelle les scientifiques arrivent à faire léviter de petits objets. (…) le Dr Barrie Colbin B. Sc., Ph. D. présente les résultats de son étude concernant les sons enregistrés lors de cas de poltergeist. Ces sons produits de manière inconnue présentaient un pattern différent d’un son naturel. »

La recherche scientifique à venir éclairera probablement nombre de phénomènes aujourd’hui inexpliqués en modifiant notre connaissance de la réalité et notre rapport à celle-ci. Mireille Thibault, en conclusion, rend compte de plusieurs hypothèses énoncées et en appelle à la fois à un esprit rigoureux et à l’abandon des préjugés qui polluent l’étude scientifique et critique du phénomène.