1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce petit traité sur l'Ars Brevis Philosophici traite de la voie brève tirée du Grand oeuvre par voie sèche. L'auteur veut présenter pour la première fois au lecteur averti l'Art bref, tel que sa pratique lui a révélé. Pour ce faire, il renoue, ce qui n'est pas pour déplaire, avec le langage crépusculaire propre à l'alchimie:
" Pour l'enfant de Sapience, studieux et respectueux, point n'est besoin d'accomplir une oeuvre longue et fastidieuse, semée d'embûches placées à dessein pour fourvoyer les indignes dans leur queste impie.
Pour lui qui sait la valeur de l'effort besogneux, parce qu'il l'a mesurée au quotidien, la Connaissance s'offre telle une grâce, la Charis dont Saint Paul nous rend compte dans son épître mémorable."
" Nous assurons le lecteur, ajoute l'auteur, du succès garanti à partir de cet oeuvre de peu de frais, exigeant peu de temps qui, comme toute merveille de la Nature, confondra de simplicité et d'aisance celui qui sait rester sur la rive et ce, plus précisément encore, dans un monde, où les hommes ont rendu toute chose si compliquées, avec leurs artifices sans cesse renouvelés, dans une nostalgie incommensurable mais jamais avouée, d'un Paradis irrémédiablement perdu, de même que le Verbum d'imissum. à moins qu'un miracle ne s'opère enfin ! "
Ce texte, bref comme il se doit, est suivi du Tractat de Taeltius.

Éditions Ramuel, 225 rue des Princelles, 60640 Villeselve, France

texte de Rémi Boyer "Le Crocodile" - http://lettreducrocodile.over-blog.net/