5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Victor Sanchez poursuit d'une certaine manière, à sa manière précisément, la précipitation sur papier de l'esprit serpentin du chamanisme commencé par Carlos Castaneda. L'authenticité de Victor Sanchez n'est pas l'authenticité de Castaneda. Chaque être qui approche le Réel devient unique et total et véhicule un "originel" qui lui est propre. Ne pas comparer donc, mais observer les articulations, les complicités éventuelles, oui.

Victor Sanchez dédie de manière très pertinente son livre à la mémoire du Carlos Castaneda des débuts, une façon intéressante d'indiquer, et d'introduire en même temps la récapitulation.
La récapitulation chamanique est une technique, en même temps qu'une attitude, de "rassembler" soi-même. Cette technique est essentielle au chamanisme et vise un objectif recherché de différentes manières dans toutes les voies réelles : la conscience accrue, totale, de l'instant, la parfaite présence à soi-même et donc au monde, l'extraordinaire ordinaire de la vie.
Victor Sanchez propose d' "entreprendre - délibérément - le voyage thérapeutique qui consiste à récapituler intégralement sa vie, à mobiliser de nouveau toutes ses forces et à rallumer cette flamme de joie qui a brûlé en nous le jour où nous avons tout simplement accueilli le miracle de la vie, c'est possible."
Victor Sanchez a travaillé pendant vingt ans dans le domaine du chamanisme, au sens élargi du terme, couramment utilisé aujourd'hui. "Globalement, nous dit-il, un chamane est un individu doté de la connaissance et du pouvoir de traiter avec des puissances surnaturelles, le plus souvent avec un objectif de guérison. Ces forces surnaturelles peuvent être des esprits, des divinités, des entités, des énergies ou encore Dieu." Il fait l'effort nécessaire de démystifier et d'appeler à lucidité :
"Les chamanes du monde réel ne ressemblent pas aux maîtres indigènes parfaits que l'on croise dans les livres. Leur corps saigne, leur coeur souffre, leur âme rit et pleure. Leurs propres enfants tombent malades. Les chamanes indigènes du monde réel sont confrontés à la violence d'une époque dominée par l'avidité sans bornes de l'homme blanc, lequel piétine leur univers tout entier. Cependant, ils résistent. Ils livrent bataille pour survivre et assurer la permanence de leur inestimable tradition spirituelle. Pas uniquement pour eux, ni même uniquement pour leurs enfants, mais pour le monde tout entier - vous et moi compris.
Ce qui les rend si précieux pour l'humanité, c'est qu'ils accomplissent le miracle de s'arracher et d'arracher leurs pairs à la misère et à la solitude existentielles dans laquelle nous vivons, pour s'élever vers la plus extraordinaire des forces de cet univers : l'indicible, le Grand Esprit. Et pour fusionner avec elle."
Le chamane est celui qui unit le serpent et l'aigle, le tonal et le nagual, représenté par Quetzalcoatl dans la culture toltèque, comme Nagdevi dans certaines traditions shivaïtes, représentée moitié Naga, moitié Garuda.
L'intérêt, le grand intérêt de ce livre est de proposer une pratique efficiente de avec clarté et méthode, autorisant celui qui le souhaite d'éprouver par lui-même, et pour lui-même les résultats annoncés. L'ouvrage comporte deux parties, l'une théorique, l'autre pratique.
La partie théorique poursuit deux objectifs :
"1-Expliquer ce qu'est la récapitulation, en quoi elle est une méthode précieuse, et quels résultats peuvent découler de sa pratique.
2- Fournir tous les éléments susceptibles de donner le recul nécessaire et d'induire le degré d'implication qui devraient accompagner le processus."
La seconde partie de l'ouvrage explique dans le détail les instructions et les techniques qui forment les dix étapes de cette méthode ainsi que des variantes et des exercices complémentaires.
Voici comment Victor Sanchez définit la récapitulation :
"En termes simples, la récapitulation est une méthode d'autoguérison qui consiste à revivre les événements de son passé, avec pour objectif de se mettre en situation de réparer son propre être des effets dommageables d'un grand nombre de ces événements.
Ces blessures se manifestent le plus souvent sous formes de conflits émotionnels à répétition. La persistance des routines de la personnalité, qui nous vident de notre énergie vitale, trouve également son origine dans ces dommages énergétiques. La récapitulation est le remède contre cette maladie.
En terme d'énergie, on pourrait définir ce travail comme la série de procédures énergétiques qui restaurent les dégâts subis par notre champ d'énergie dans le passé.
Retrouver l'état de plénitude qui était le nôtre à l'instant de notre naissance en est la conséquence. En clair, il s'agit de retrouver la liberté de choisir qui l'on veut être et quelle vie on veut mener, plutôt que de reproduire à l'infini les mêmes épuisantes routines intérieures dans lesquelles on s'est enfermé depuis des années."
Voici un travail de valeur, car fruit de l'expérience, et exprimé avec une véritable volonté de transmettre, respect et éthique.

texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net/