1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Dans Coeur & Beauté, l'aventure humaine amoureuse se transforme en queste du divin. Coeur et Beauté sont à la recherche de l'Eau de Jouvence. Nous sommes dans la plus pure tradition des voies d'immortalité de l'amour courtois.

Au fil des pages, le lecteur plonge dans cet orient, mystérieux et traditionnel, qui avait fasciné Gérard de Nerval. Le personnage du Khezr (Khidr, le vert en arabe) dont on sait toute l'importance dans la tradition soufie notamment, ou encore dans Le visage vert de Gustave Meyrink, apparaît à la fin du récit pour transmettre son enseignement à Coeur. L'amour, sous toutes ses facettes, sous toutes ses formes, anime la voie vers le divin qui est ici dessinée. Pour rencontrer Khzer, Coeur s'est d'abord uni à Beauté, l'amour illusion est reflet de l'amour divin, et peut conduire à lui.
"Or à ce moment-là, Coeur couché au bord de l'eau,
dans son sommeil faisait un rêve de Beauté:
Il était assoiffé tel une tulipe en fièvre,
Rêve lui tendait la coupe de Lèvres-Rubis;
Il voyait sur sa tête une couronne pour laquelle
cent têtes auraient offert tous leurs diadèmes;"
L'ouvrage proposé au lecteur est élaboré à partir de deux manuscrits: Le Livre des Amoureux (Dastur-e 'Ushshâq) poésie de 5000 vers, et Coeur et Beauté (Hosn-o Del) ouvrage en prose rimée de 25 folios. Le texte en prose Coeur et Beauté est livré dans son intégralité et commenté par une sélection de vers du Livre des Amoureux . Porteur d'une tradition amoureuse et alchimique, ce récit est aussi une source d'enseignement sur les modèles du monde, les croyances et les valeurs des peuples d'orient persanophones.
Un très beau livre à offrir.