1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

On se souvient que Michel Coquet avait déjà consacré un livre au Mont Kailash, dont on sait l’importance tant pour le boudhisme que l’hindouisme.

Bien que moins connu, Arunâchala est au sud de l’Inde ce que le Kailash est au Tibet. Cette colline sacrée est dédiée à Shiva. Comme le Kailash, elle est l’objet d’un rite de circumambulation qui conduit de temple en temple, de lieu sacré en lieu sacré, jusqu’au huit lingas qui indiquent les huit directions de l’espace à transcender.
L’ouvrage analyse chaque site dans son aspect religieux comme dans son aspect plus ésotérique.