1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

C'est un anti-traité païen, un labyrinthe pour aller jeter un oeil sur l'ordre désordonné ou le désordre ordonné du monde et des mondes. Reconnaissance, enfin, de la subjectivité comme première qualité humaine, comme première source de la créativité.

L'intérêt de Parcours païen est d'abord dans sa diversité, ensuite dans sa profondeur, enfin dans la liberté d'aller et venir qu'il laisse au lecteur, loin des dogmatismes et des cristallisations. Alain Daniélou est très présent dans ce livre, parfois juste en filigrane, parfois imposant comme la statue d'un dieu antique et c'est bien ainsi. Pour beaucoup Alain Daniélou incarne en effet l'acte spirituel libéré de tout carcan, réalisé pour lui-même dans la simplicité et la pureté de l'instant, sans espoir de récompense, de salut, de profit quelconque. Parcours païen est une occasion de découvrir ce que sont les paganismes, bien loin des clichés new-age, et de vérifier la vivacité de ce que l'on pourrait appeler le "Regard païen" dans le monde :
"Le Paganisme est la religion naturelle par essence, la religion de la nature et de ses cycles éternels, la plus ancienne du monde car "née" - si tant est que notre monde soir jamais né - avec lui. Loin d'être une marotte réservée à quelques farfelus, une élégante nostalgie pour lettrés réfugiés dans quelque mythique Age d'Or, j'ose affirmer que le Paganisme est en passe de redevenir la première des religions. En effet, si nous prenons les Hindous, les Shintoïstes, les Taoïstes et les disciples de Confucius, les animistes des cinq continents, les Boudhistes, et les adeptes de lus en plus nombreux des cultes préchrétiens d'Europe et des Amériques (ainsi que les chamans de l'ancien empire soviétique), les cultes préislamiques (les Zoroastriens dans les régions turcophones), voire préjudaïques (il existe un groupe de Juifs américains désireux de revenir aux cultes polythéistes des Hébreux), nous risquons bien d'obtenir plus de 1500 millions d'adeptes. Ce qui en fera bientôt le premier groupe religieux de la planète L'Inde et la Chine, deux puissances émergentes, dotées chacune de l'arme nucléaire et d'une économie en pleine expansion ainsi que d'une riche culture plurimillénaire (médecine, logique, philosophie, arts martiaux, techniques de méditation, etc.) sont polythéistes, l'une sous les oripeaux modernistes, l'autre sous un vernis marxiste. On construit des temples taoïstes à Pékin, l'Inde prépare les missiles Agni II qui portent le nom de la divinité védique du feu sacrificiel. Des missions hindoues essaiment dans le monde entier et les élites occidentales sont fascinées depuis deux siècles par les Védas et les Upanishads. Pour terminer cette courte illustration de la réelle importance, du caractère non anecdotique du Paganisme contemporain, rappelons qu'il est religion officielle de l'Islande depuis 1973, qu'il est en partie reconnu en Grande-Bretagne (par le Home Office) et en Lithuanie. En Russie, des courants païens se développent très rapidement, pour le meilleur et pour le pire, vu le désastre social de ce pays. S'intéresser au Paganisme est donc tout sauf insignifiant."
Dans ce livre qui nous livre une approche païenne parmi d'autres, Christopher Gérard se raconte aussi. Il dit son parcours initiatique. Il laisse parfois deviner l'effort difficile réalisé pour se dégager d'une érudition riche afin d'expérimenter l'être. Il invite ainsi le lecteur à quitter le paganisme intellectuel pour un paganisme réellement vécu.