1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

L'auteur met en évidence, par une approche multi-disciplinaire, les concepts de base qui soutiennent un mouvement en apparence protéiforme. Il identifie ce qui fait que ce mouvement est un phénomène unique dans l'histoire du XXe siècle et en quoi il préfigure de nouveaux modèles spirituels.

Les leaders de ce mouvement sont largement identifiés, des personnalités aussi diverses que Ken Wilber, Fritjof Capra, Stanislas Grof, Rupert Sheldrake, David Bohm, etc.
Sont étudiés différents aspects de ce mouvement, le channeling, les thérapies alternatives, la naturphilosophie du New Age, le néo-paganisme
La seconde partie, passionnante, expose la variété de l'expérience Nex Age, depuis la question de la nature de la réalité, jusqu'à la question de la mort et de la survie, en passant par celles du bien et du mal, de la pychologisation du religieux et de la sacralisation de la psychologie, du changement génératif...
La troisième partie interprète les relations possibles, les influences entre ésotérisme traditionnel et religion du Nouvel Age, d'un point de vue historique. Influences, héritages, emprunts sont envisagés autour des personnages comme Swedenborg, Mesmer, Blavatsky, Jung, et autres.
En conclusion, l'auteur étudie le processus de sécularisation de l'ésotérisme par le mouvement Nouvel Age. La religion de ce mouvement apparaît comme une culture de démarcation des tendances dualistes et réductionnistes de la culture moderne occidentale, un rejet de tout dogmatisme, de tout rationnalisme, de tout scientisme. L'auteur veut démontrer que le Nouvel Age prend ses racines, non dans un orient mal occidentalisé mais dans les traditions occidentales, dans l'ésotérisme occidental (selon la définition d'Antoine Faivre).
Ce livre de 600 pages, muni d'une bibliographie très complète et d'un index qui en fait un véritable outil de travail, intéressera tant les adversaires du New Age que ceux qui se retrouvent dans les valeurs d'un mouvement dont l'influence se fait sentir dans tous les secteurs de la société.