1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Nous retrouvons Jean Sider, l’un des investigateurs les plus rigoureux du « phénomène OVNIS, pour un développement approfondi de la thèse très originale qu’il soutient depuis plusieurs années. Cette thèse rejoint, au moins pour partie, certains enseignements traditionnels, notamment chamaniques.

Selon Jean Sider, une intelligence supérieure aurait créé et organisé la vie aux seules fins de son propre développement et de sa propre survie.
Dans ce livre, Jean Sider dénonce tout d’abord le mythe scientifique de l’évolutionnisme et le créationnisme des religions. Il s’emploie à démontrer la désinformation organisée par les pouvoirs pour maintenir la thèse évolutionniste comme seul fondement de la recherche scientifique tout en ridiculisant ou ignorant les recherches sur ce que l’on regroupe, à tort, sous le qualificatif de « paranormal ». Il s’appuie enfin longuement sur des faits, des événements, des contacts « modernes pour la plupart, avec l’intelligence supérieure qui produit les ovnis et autres facettes des phénomènes paranormaux. »
« Nous y avons intégré, poursuit-il, un grand nombre de cas non cités dans nos précédents ouvrages afin de ne pas tomber dans le piège de la répétition. Bien entendu, la plupart des incidents évoqués émanent des Etats-Unis, pays où ils abondent, mais nous en avons déniché d’autres qui se sont produits ailleurs, y compris en France. »
Jean Sider invite le lecteur a considéré les expériences avec les ovnis de même nature que les autres phénomènes paranormaux y compris des expériences mystiques. L’hypothèse avancée est « possible dans le cadre d’une « structure de contrôle » installée sur Terre depuis plusieurs millénaires par des visiteurs cosmiques. L’hypothèse Gaïa que nous privilégions – la Terre dotée d’une conscience – peut aussi être classée comme hypothèse extra-terrestre. En effet, une forme d’intelligence – une matrice fluido-énergétique – aurait pu émigrer d’un autre corps céleste pour venir s’installer sur notre planète en des temps immémoriaux. Elle dirigerait des extensions représentées par les entités (ou autres unités intelligentes) qui produisent des phénomènes paranormaux. Chaque cerveau humain recèlerait une entité (ou tout autres système de contrôle) dans le lobe temporal droit… »
Au fil des pages, Jean Sider élabore une théorie globale des phénomènes paranormaux en s’appuyant sur la recherche scientifique pour la réorienter vers une autre finalité que la finalité évolutionniste. Prudent et lucide, Jean Sider n’affirme pas une vérité. Evitant à la fois le catastrophisme et la théorie du complot, il élargit les choix intellectuels et culturels du lecteur sur un thème généralement soumis au réductionnisme des officiels comme des fans.