1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

C'est l'un des livres qu'il faut avoir lu quand on pratique sur une voie réelle, dans tous les autres cas aussi, bien évidemment, mais plus pour les mêmes raisons.

Peu de véritables pratiquants témoignent de leur expérience car celui qui réalise saisit aussitôt la vanité de tout témoignage, la prétention de toute transmission et la plénitude de Rien. Ce récit d'une expérience tangible de la voie est donc une rareté de grande valeur.
Charles Antoni avait publié une première fois ce livre en 1985, on ne peut que le remercier de le mettre de nouveau à disposition des pratiquants.
Née en Russie en 1907, l'auteur, Irina Tweedie fut élevée à Vienne et à Paris avant de s'établir en Angleterre. C'est en 1961 qu'elle devait rencontrer un maître soufi qui bouleversa sa vie. Ce maître lui demanda de tenir un journal de ses observations. Ce livre est tiré des observations notées par Irina Tweedie au fil des jours.
Irina Tweedie exprime clairement ce que nombre de prétendus initiés ne veulent entendre : il ne saurait y avoir initiation tant qu'il y a " quelqu'un " . L'initiation est très exactement la dissolution de la personnalité dans l'Être. Cette mort de l'ego est indispensable pour atteindre cela qui veut et est la liberté absolue.
Les pages de ce livre sont à bien des égards bouleversantes tant elles touchent à l'immédiateté de ce qui est. Elles ne bouleversent pas au sens courant du mot. Il n'y a pas de grandes émotions par là provoquées, c'est la lucidité qui bouleverse et balaie des valeurs que l'on croit universelles ou immuables et qui ne se révèlent qu'artifices d'un ego malade.