Puissances célestes et rituels magiques chez les romains : la lettre de Néphotès

Pierre angulaire des thèses sur l’initiation du magicien, la lettre de Néphotès à Psammétique* contient un rituel magique qui décrit la qualification – élévation ou adombrement - d’un individu pour agir en tant que magicien. A travers cette « sustasis », rituel préliminaire qui unit le magicien au dieu de l’univers et produit en lui une renaissance, l’agent expérimente alors, par ce rituel, une transformation qui le rend apte à pratiquer la lécanomancie.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
27:18
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

La lécanomancie représente un acte de divination par l’eau (hydromancie). Un rituel durant lequel le Dieu invoqué, se manifeste par la voix et la vision, à travers un récipient d’eau, par projection d’huile ou de pierres précieuses.

audureau lettre 1audureau lettre 2

L’interprétation de ces fameux « PGM », Payprus Grecs magiques, convoque une rare et précieuse interdisciplinarité : histoire, philosophie, philologie, théurgie, astrologie et symbolisme…

Florian Audureau nous livre ici une approche critique et intertextuelle de ce texte. Son interprétation revalorise le rôle, en apparence pourtant anecdotique, des officiants et commis du grand prêtre et mystagogue « roi très grand et chef des mages ». Eléments rhétoriques ? Mégalomanie ? Ou « empowerment » réel ?...

Enregistrement effectué à l’INHA, Paris, le 20/09/2018. Colloque international "Les mystères au IIe siècle de notre ère : un mysteric Turn ?" organisé par Nicole Belayche (EPHE, PSL / AnHiMA), Philippe Hoffmann (EPHE, PSL / LEM) et Francesco Massa (Université de Genève), auxquels nous adressons nos remerciements.

*(Papyrus Grec Magique IV, 154-285)

Titre original de l'intervention : Approche interculturelle d’un « mystère » magique : la fonction du μυσταγωγός (mystagogós) dans la lettre de Néphotès

 

Haut