1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

L'enseignement spirituel de Bahram Elahi s'inscrit dans la continuité de celui de son père, Ostad Elahi (1895-1974) qui laissa un enseignement majeur, sous forme orale, progressivement transcrit en Iran. Son enseignement, la voie de la perfection, est basée sur la liberté de conscience et la responsabilité.

Bahram Elahi dépositaire de cet enseignement nous le restitue ici dans sa maturité sous la forme d'un précis de spiritualité naturelle, nous pourrions dire, si l'expression avait un sens, d'un " manuel d'éveil ".
Cet enseignement recouvre les grandes questions traditionnelles mais les inscrit dans notre époque : les principes de base, les demeures de l'âme, l'homme face à son destin, la vie en société, la communication spirituelle, la voie de la perfection.
" Le sens qui connaît le Divin est un état acquis de la conscience qui permet de connaître la Vérité réelle en toute chose, au delà des apparences. Il s'acquiert grâce à la maturation de l'âme céleste, et comporte plusieurs niveaux allant du ressenti à la constatation de visu et la fusion avec la Vérité. Une personne, même à un niveau primaire de la connaissance divine (niveau du ressenti), ne sera pas leurrée par des maîtres spirituels déviés ou n'adhérera pas à de faux principes divins, même s'ils ont été introduits dans une vraie religion, car elle sent l'effet de la Vérité. A l'étape de la constatation de visu, l'homme voit et connaît Dieu, il a atteint la connaissance divine.
Il ne faut pas confondre la connaissance divine avec le savoir intellectuel. La connaissance divine est bien plus vaste qu'une somme de savoirs intellectuels. On peut avoir amassé un vaste savoir livresque ou des connaissances scientifiques et n'avoir développé en soi qu'une connaissance divine nulle ou embryonnaire. Un grand scientifique, par exemple, peut n'avoir développé en lui aucune connaissance divine et nier sincèrement toute divinité ou transcendance et même devenir l'adepte d'une fausse religion ou d'une voie spirituelle dévoyée.
La connaissance divine est un état conscient, un sens particulier, qui ne s'acquiert que par la mise en pratique de la spiritualité divine. Mais pour développer ce sens particulier qui reconnaît le Vrai et la Vérité, il faut d'abord se connaître soi-même. "
Indépendamment de ses convictions et de ses pratiques, le lecteur trouvera un réel intérêt à penser cet enseignement et à le mettre en pratique dans la vie quotidienne.