5 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Serge Caillet nous présente cette édition d'un cours de haute magie qui fut donné à l'Ecole des sciences hermétiques à Paris en 1905. Serge Caillet a établi cette édition d'après le manuscrit qui appartint à Papus.

Fernand Rozier (1839-1922), Docteur en médecine et en sciences physiques fut l'une de ces figures qui animèrent si brillamment la scène occultiste à l'époque de Papus. Elève d'Eliphas Levi, il participa donc à l'aventure des Compagnons de la Hiérophanie.
Son cours s'inscrit, par la forme et par l'orientation dans la lignée de son maître Eliphas Levi et d'Henri Corneille Agrippa. Ainsi voici comment le bon Docteur définitit la haute magie :
"La haute magie est la magie mystique.
Il faut distinguer avec soin le mysticisme des états mystiques.
Le mysticisme est l'aspiration de l'homme vers Dieu en général.
Les états mystiques sont des états phénoménaux. Ce sont des phénomènes, comme des phénomènes physiques ou astraux, mais autrement sûrs. [Ú] Les états mystiques ou en général l'état mystique est donc un phénomène causé dans l'homme par des influences célestes.
Le but auquel tend l'état mystique est la fusion de l'âme humaine en Dieu, ce que l'on appelle symboliquement " le mariage en Dieu " ou le " mariage de l'Agneau ".
Cet état comprend trois phases :
La première phase est la vie purgative par laquelle l'âme humaine se débarrasse de ses impuretés. La vie purgative est un travail accompli par l'homme sur lui-même avec la collaboration de Dieu.
La seconde phase est la vie illuminative, dans laquelle l'âme humaine est illuminée par la lumière divine. [Ú]
La troisième phase est la vie unitive, ou union de l'âme humaine avec Dieu. Cette dernière phase est un pur don de Dieu. L'action humaine n'y entre pour rien (si ce n'est pour le mériter).
Mais au-delà de cette troisième étape, l'âme humaine peut encore franchir un degré, en s'offrant elle-même à Dieu, en acceptant d'être une envoyée, une missionnée, ou bien de se borner à jouir des avantages que lui assure sa réintégration dans l'Unité. L'homme peut alors, sous la direction du plan céleste, être transporté dans l'invisible, non seulement en corps astral, mais en corps mental par exemple (ce qui est bien moins dangereux et assure à l'opérateur une bien plus grande puissance d'action), pour y agir comme il agit sur le plan physique, pour y lutter contre les forces du mal, pour y combattre pour la cause de l'Unité ou de Dieu.
Nous sommes alors dans le domaine de la haute magie ou magie mystique."
Cette définition porte à la fois les croyances qui font la beauté de l'occultisme et les croyances qui en marquent les limites quand elle projette sur le Réel, soit dans le non-conditionné ce qui demeure des opinions humaines conditionnées.
Cette édition servira, en tout état de cause, le chercheur comme le praticien.