Alcool & Alchimie : histoire de la distillation et des alambics

Dans tous les villages d’Europe, que retrouve-t-on, fièrement dressés, sur la place principale ? Une pharmacie, un bistrot et une église ! Et qu’ont en commun ces trois lieux que tout semblerait « opposer » de prime abord ? L’alcool...  Premier volet introductif d’une série d’exposés intitulée « Alcool et Alchimie », Matthieu Frécon nous présente ici la fonction première de l’alcool, au-delà des différents usages que l’on peut en faire : celle de constituer un lien social, universel, entre les hommes, leur santé et leurs spiritualités. Les termes de « spiritueux » et de « spiritualité » n’ont-ils pas, d'ailleurs, la même racine étymologique : le souffle, l’esprit ?

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
33:32
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Un bref exposé qui nous fera partir de la préhistoire, aller vers Bagdad, où nous retrouvons la trace des premiers proto-alambics âgès de trois mille ans. Puis après un bref passage en Chine, nous reviendrons en Occident. 

frecon AA01 alambic 1frecon AA01 alambic 2

L’alcool : un ferment de toute civilisation humaine.

Il est intéressant de constater que si l’alcool accompagne les pas de l’homme depuis plus de trois mille ans (conservation des aliments, alimentation, médecine, rituels, etc...) la science moderne, elle, via l’étude des procédés de fermentation, des enzymes, de la privation d’oxygène (anaérobie) n'a posé sur le papier ces procédés, connus depuis la nuit des temps, que récemment. Une (re)découverte qui éclaire d'un angle nouveau les travaux des célèbres Paracelse, Raymond Lulle ou Arnaud de Villeneuve auxquels Matthieu Frécon fera ici brièvement référence.

frecon AA01 alambic 3frecon AA01 alambic 4

Distillation au froid ou au chaud ? Plantes sèches ou humides ? Huiles essentielles ou hydrolats ?

Il est assez symptomatique de constater que depuis près d’un demi-siècle nos bistrots – et églises – disparaissent de manière significative, tandis que les pharmarcies, elles, fleurissent un peu partout. Matthieu Frécon nous invite ici, justement à découvrir - et nous réapproprier - cet art ancestral qu'est la distillation, créateur de lien, d'ouverture et donc de tolérance !

Haut