Cette première table ronde met en lumière les rapports de l’existence d’une Connaissance cachée (gnose), pérenne et indémodable face à ce que chaque époque a communément  appelé  sa "rationalité". La seconde table ronde portera sur : "L’édification de l’homme intérieur " (21 mai) et la troisième table ronde est intitulée  "Assomption de l’Europe : vers une communauté gnostique occidentale ?" .Réunis autour de Françoise Bonardel : Daniel Verney, René Chaminade et Eric Coulon vont ainsi tenter de lever le voile sur de nombreux aspects, complexes, de la pensée d’Abellio.
bona1_abellio1eric coulon
Qu’est-ce que l’interdépendance universelle ?
A la suite des nombreuses  remises en cause de la notion de "raison" par des philosophes tels que Schopenhauer, Nietzsche, Kant, Heidegger et à la suite à la phénoménologie de Husserl : que faut-il comprendre à la transrationalité pronée par Abellio?
rene chaminadedaniel verney
L’ambition de Raymond Abellio fut d’introduire une part de rationalité dans le parcours spirituel de chacun. Il tenta ainsi d’ériger un filin entre deux rives fort distantes : à gauche nous trouvons la berge du rationalisme parfois sclérosé par ses dogmes séparatistes; et de l’autre côté celle d’un ésotérisme parfois un peu flou ou par trop syncrétique…
Souhaitez-vous emprunter à la suite de Raymond Abellio ce parcours de funambule entre "Sciences" et "Connaissance" … ?

Réponses de nos quatre intervenants dans cette table rondes de 56 minutes.