Charles Antoni, chercheur de vérité

"La mort c’est la naissance! ", nous dit dans cet entretien Charles Antoni, avec l’ancrage et la sérénité d’un homme qui, soixante-treize* années durant, chercha sans relâche, et selon ses propres termes "à rester en contact avec l’intangible, l’acausal…". Interviewé par Jocelin Morisson, Charles Antoni nous retrace ici les grandes lignes de sa vie, le conduisant du Théâtre du Soleil à l’Inde, à la création de la revue L’originel, ainsi que de sa maison d’édition du même nom.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
44:58
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Qui suis-je ? Quel est mon masque ? Jusqu’où me-trompe mon égo et suis-je même capable de le savoir ?

antoni charles 1antoni charles 2

Souhaitez-vous saisir la nature de l’esprit qui anima ce noble voyageur et ainsi comprendre l’éclectisme des voies qui guidèrent ses pas?

Important le Tai-Chi Chuan en France en 1973, se passionnant pour René Daumal, Nisargadatta, Fernando Pessoa, le chamanisme corse ou René Guénon, Charles Antoni était le digne représentant d’une lignée de chercheur exigeant mais bienveillant, ayant toujours à cœur de "transmettre".

Une position se situant à l’exact antipode de la pensée mainstream contemporaine, "où l’on psychiatrise tout" et "où l’on cherche à se faire du bien"...



* Précisons que Charles Antoni, né en 1941, nous a quitté au milieu de l’été 2016, cinq semaines après l’enregistrement de cet entretien effectué le 22 juin 2016. Son décès est survenu en Corse, à Felce, dans sa maison familiale.
A l’issu de cet entretien, nous avions convenu de réaliser un second film, abordant l’influence de "la spiritualité occidentale" dans sa vie, avec notamment son passage dans la Franc-maçonnerie, les groupes martinistes etc.
Ce second entretien ne se fera donc pas sur un plan matériel, mais dans nos pensées et coeurs.

Haut