images/livres/buddho.jpg

René Bliard pratique et enseigne le Reiki Jin Kei Do et le Buddho depuis plusieurs années. Pour lui, il est essentiel « de développer notre compréhension des sources authentiques du bonheur ». La démarche spirituelle est ici étroitement associée à la vie quotidienne.

Le Buddho a été introduit en Occident par un moine zen, né en 1907, Seiji Takamori. Le terme buddho désigne une technique secrète de méditation associée au Reiki, technique venue de Mikao Usui, père du Reiki. Cette pratique est donc orientée particulièrement vers les soins.

René Bliard invite tout d’abord le lecteur à réfléchir à sa vie, méthodiquement, pour aborder une suite de thèmes importants : la mort et l’au-delà, la souffrance, le jugement.

La première partie de l’ouvrage se veut scientifique mais tend également vers la philosophie. Sont traités les états de la matière, la question de l’observateur et de l’objet observé, l’impermanence, l’unité fondamentale… 

La deuxième partie analyse la nature et les conséquences des trois poisons tels que le bouddhisme vajrayana les présente :  moha, ignorance, râga, avidité, dvesa, colère, et les moyens, habiles ou non, de leur élimination.

La troisième partie est consacrée à la pratique du Buddho. Avalokiteshvara, bouddha de la compassion, en est le premier pilier, Manjushri, associé à la sagesse, le second. Si le fil rouge du livre est l’amour, de nombreuses notions communes aux voies spirituelles sont abordées, même succinctement comme l’éveil, la non-séparation, la réalité ultime, l’énergie, l’éternité…

« Donc, en réalité, conclut l’auteur, personne ne s’éveille – jamais personne – puisque « personne » est une illusion. C’est simplement cette illusion de l’identité séparée qui disparaît, qui s’évapore, qui s’évanouit…

Accueillez ceci : l’instant que vous vivez est unique. Il ne s’est jamais produit auparavant. Il est, puis il s’évanouit pour ne jamais réapparaître. Un autre instant, tout aussi unique, va lui succéder. Chaque instant apparaît et disparaît. Il va surgir, être et retourner ensuite dans l’infini, sans possibilité d’être à nouveau vécu.

Hier et demain sont des projections de notre mental. En réalité, tout survient dans « l’instant » et uniquement dans l’instant. »

Source: La lettre du crocodile 

VOUS AIMEREZ AUSSI

Haut