1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Ce livre sera utile aux pratiquants. Charles Antoni présente le répertoire de 108 mouvements, illustrés de photographies de lui-même réalisant chaque mouvement et de commentaires techniques.

Il prend soin d’insister sur le sens de la pratique et d’écarter les erreurs courantes des occidentaux, toujours dans la performance et la comparaison.

« Il s’agit, en tout premier lieu, pour l’adepte taoïste d’entrer dans la voie, ce qui ne pourra se faire que par une reconversion totale de tous les systèmes de valeurs sur lesquels on vivait jusque-là grâce à une perception directe d’un « quelque chose d’autre ».

Dès cet instant commence le long cheminement d’une recherche basée sur un travail de dépouillement, de purification, ou, comme l’appelle Plotin, ce « catharsis », vers la réalisation de l’œuvre la plus grandiose qui soit donnée à l’homme : lui-même.

Mais il nous faut totalement exclure, dans cette recherche, toute idée d’effort et de progrès, au sens où nous l’entendons habituellement. La nécessité première est un changement d’état de conscience évoquant plus l’idée de « mutation », et ceci par une sorte de lâcher-prise à tout ce qui nous enserre, nous limite dans notre personnalité (du latin persona : masque), pour un abandon à ce qui se manifeste en nous de plus authentique, dans une non-intervention (wu-wei) de toute action dirigée par l’ego.

Si, comme le dit le Yi-King, tout dans la nature est perpétuel mouvement, cela signifie que ce qui demeure identique ne peut que mourir. »