1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Jean-Philippe Gonot fait naviguer le lecteur, également auditeur, dans le monde multidimensionnel de la création : littérature, musique, théâtre, arts du cirque, arts graphiques, pour nous faire toucher, d’une double manière, l’acte d’écriture, l’acte créateur, à la fois dans sa rigueur et dans sa fantaisie, dans sa raison et dans sa folie.

Le livre, intitulé simplement Têtes Raides est davantage qu’un livre sur le groupe. Il témoigne de la rencontre entre deux créations, deux poésies, celle de l’auteur qui imprègne les pages par son écriture, celle de son sujet qui jaillit sous sa plume. Illustration :
« Têtes Raides c’est une écriture, une plume qui a dû maintes fois se froisser aux méandres de « la mappemonde », aux arcs-en-ciel du caniveau, aux couleurs étranges que l’on approche parfois, aux rêves amputés que l’on aurait voulu soigner, chérir. Des rêves, des orphelins, orphelins ces mots, orphelines ces choses d enos nuits à qui l’on donne parfois la parole au cœur d’un refrain pour ne pas toujours porter le poids de leur sang et de leur chagrin. »
Jean-Philippe Gonot démontre comment Têtes Raides met en mots, en notes et en couleurs le corps morcelé et mutilé de la vie. Il dessine les contours incertains de la femme qui hante les chansons, tantôt putain, tantôt déesse, très sorcière, très muse, pas vraiment de ce monde et tellement « palpable ».
Ce livre intéressera les « fans » du groupe sans doute mais aussi tous les amoureux de la chanson française, de l’écriture, de la poésie, de la création artistique.