Claude-Henri Rocquet

Claude-Henri Rocquet est né à Dunkerque en 1933. Son enfance se passe dans le Nord et en Normandie, à Saint-Lô. Après  des études de sciences politiques,  il étudie l’histoire de l'art à Paris et fréquente le cours d'art dramatique d'André Voisin. Il participe à la lutte non-violente de Lanza del Vasto et des Amis de l'Arche pour la paix en Algérie et contre la torture. Incorporé, il effectue son service militaire en Algérie comme simple soldat.

De retour à Paris, il enseigne à l'Alliance Française et au Collège Sainte-Barbe.

Il écrit alors ses premières adaptations pour le théâtre: Antigone ou la Ville sous les armes, Oreste d'après Alfieri, Don Juan d'après Tirso de Molina (en collaboration avec Maurice Clavel), La Guerre Picrocholine. Il fait la rencontre de Jacques Hébertot, Alain Cuny et Pierre Clémenti.

En 1969, il est nommé professeur à l'université de Montréal, puis à l'école d'architecture de Montpellier. A partir de 1978, il enseigne à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

Il revient à l'écriture et publie trois livres d'entretiens, avec Mircea Eliade, André Leroi-Gourhan et Lanza del Vasto.

En 1986 paraît aux éditions Granit un recueil de poèmes et de proses, L'auberge des vagues. Les années suivantes sont marquées par un retour au théâtre avec Rahab, Jessica, Hérode et Jonas.

Selon, son éditeur Arfuyen, l'oeuvre de Claude-Henri Rocquet pourrait s’illustrer de la façon suivante: "Sur le thème de la continuité évangélique où le non à la relativité humaine devient le oui au projet de l'amour de Dieu, Claude-Henri Rocquet, un de nos rares grands auteurs contemporains, poursuit sa quête : un parcours spirituel qui révèle et assume le gouffre de notre condition d'homme."

Toutes les vidéos de Claude-Henri Rocquet