Philosophie ? Gnose ? Mystique ? Religion ? L’hermétisme antique est un corpus doctrinal extrêmement riche et composite. Son nom, dérivé d’Hermès, à la fois Dieu grec, divinité égyptienne (Thoth), médiateur entre ciel et terre, jeune et vieux, finira par se confondre avec Hermès Trismégiste (Trois-fois-Grand). On attribuera à ce dernier un ensemble de textes dont les célèbres Corpus Hermeticum et le « codex » alchimique la Table d’émeraude. "Le personnage d’Hermès correspond moins à une personne qu’à une influence spirituelle" dira Julius Evola dans son livre la Tradition Hermétique.
gher_TR23_hermetisme_1gher_TR23_hermetisme_2
Cette influence a traversé les siècles et pénétré les domaines les plus divers, ceux du symbolisme poétique et de la création artistique, entre autres.
Pour Françoise Bonardel, « l’hermétisme peut nous donner les clés pour dépasser les oppositions qui tenaillent notre époque postmoderne notamment le clivage tradition-modernité et établir ainsi un pont entre Orient et Occident.
gher_TR23_hermetisme_3gher_TR23_hermetisme_4
Mais qu’est-ce que l’Hermétisme ? Quels liens subtils entretient-il avec l’ésotérisme et l’alchimie? Si l’homme porte en soi une « Connaissance », une « Gnose », d’où vient-elle ? Les grands hermétistes de l’histoire, qui sont-ils? Et qui sont les poètes, les artistes, les intellectuels du XXème siècle ancrés dans cette tradition ?
gher_TR23_hermetisme_5gher_TR23_hermetisme_6
Pour répondre à ces questions, nous retrouvons Françoise Bonardel, professeur à la Sorbonne, spécialiste de la philosophie des religions, Claude-Henri Rocquet, écrivain et Jacques Fabry, professeur universitaire, germaniste, spécialiste de la mystique allemande.
Une table ronde composée de deux volets de 40 minutes chacuns, animée par Yonnel Ghernaouti.