Deux rives qui sépareraient et opposeraient une pensée rationnelle moderne (« devenue fière de son incapacité au point d’ériger son infirmité comme modèle à suivre », ndlr) à une vision traditionnelle du monde ; d’essence magique, et selon laquelle, comme l’affirme ici Jacques Mabit :

« le monde des esprits existe, il a sa propre autonomie et fonctionnement… ».

mabit christianisme chamanisme 1mabit christianisme chamanisme 2

Jacques Mabit est un médecin généraliste issu des facultés classiques françaises. En 1986, il découvre en Amazonie, avec stupéfaction, l’efficacité de certains soins traditionnels que prodiguent les « medecine-men » locaux (entendre dans ce terme, « les chamans »). Il réalise alors que la sacrosainte notion d'objectivité, érigée comme un dogme dans les sciences en Occident, n’est qu’une impasse.

Il décide, en 1992, de créer au Pérou son propre centre* de recherche et de médecine chamanique, principalement pour soigner les toxicomanes de leurs addictions.

Jacques Mabit, devenu entre-temps à son tour « medecine-man », a toujours affirmé et cultivé sa foi chrétienne. Un cas assez rare d'union entre le chamanisme et le christianisme dont nous avons souhaité connaitre les ressorts.

Des pouvoirs de guérisons analogues, ou complémentaires ?

A travers cette échange mené par Florence Leray, souhaitez-vous comprendre comment, à travers la réhabilitation du « corps », son rôle, son importance, Jacques Mabit parvient à réaliser tant d’un point de vue conceptuel que pratique (magique ? médicinal ?) cette alliance entre « Mère nature » et « Père créateur » ?

* Takiwasi, « la maison qui chante ».