L’Evangile selon Thomas : un texte libertaire ?

theron evangile thomas 1 1theron evangile thomas 1 2De nos jours, grâce à des penseurs tels que Kant, Nietzche, Wolfgang Pauli, Jung et tant d’autres, les injonctions quant à nos croyances, notre conscience, notre mode de vie n’ont plus aucune epèce d’importance. L’individualisme qui caractérise notre époque attend, exige même, un sens personnel beaucoup plus profond qui n’a plus rien d’infantile ni de grégaire.

Le méditant sur Thomas n’a pas besoin d’intermédiaire ni de structure.

Néanmoins, "jeter le bébé avec l’eau du bain" serait une grave erreur car le christianisme recèle de nombreuses pépites, qui méritent d’être mise en avant aujourd’hui plus qu’hier. C’est le cas de l’Evangile selon Thomas. Un Evangile qualifié de "gnostique" puisqu’il nous invite à une perception intérieure de la sagesse de Jésus. En cela, il revivifie notre "royaume intérieur" mais ébranle ses structures temporelles ….
A la suite des Apollonius de Tyane, Basilide, Valentin, systématiquement pourchassés par cette vision paulienne de l’Eglise qui, ivre de son hégémonie, allait assoir un système basé sur le pouvoir et la coercition, souhaitez-vous découvrir l’Esprit de tolérance qui anime cet Evangile apocryphe ?
Eléments de réponse en compagnie de Michel Théron, François de Borman et Cédric Mannu.