La Science chrétienne : la guérison par la prière

Pour certains exégèses, les premiers chrétiens, à commencer par Jésus lui-même, étaient sans exception des thérapeutes, et c’est bien grâce à ce pouvoir de guérison que les premières conversions se réalisèrent. Au fil des époques, des conciles, des schismes, la chrétienté a occulté le caractère "opératif" d’une apposition des mains ou d’une prière…. En oubliant le pouvoir de l’Esprit dont elle était – et est toujours - dépositaire, elle a délégué toute forme de soins aux seuls médecins.

Si en France, on connait certains figures qui ont tenté de rétablir le lien entre l’esprit et le corps : Paracelse (XVème),  Cornelius Agrippa (XVIème) ou plus récemment l’abbé Julio (XXème) - ce même abbé qui écrivait en son temps: "Il y a en France 50.000 prêtres. Il devrait y avoir 50.000 prodiges quotidiens, 50.000 guérisons physiques et psychiques…" - on sait en revanche moins que dans le monde protestant anglophone, il subsiste une véritable "école de médecine chrétienne" : la Science Chrétienne (Christian Science).

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
53:21
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Science chrétienne : la guérison par la prièreScience chrétienne : la guérison par la prière

Fondée en 1879 par l’américaine (protestante calviniste) Mary Baker Eddy , cette église compte aujourd’hui près de 2500 églises réparties sur quatre-vingt pays….

En quoi consiste cette "science" et quelles sont les raisons qui ont amené la Chrétienté – l’église romaine en particulier - à occulter toute sorte de pouvoir thérapeutique...  ou osons le mot: thaumaturgique ?

Réponses d’Alexandre Fischer, interrogé ici par Jean Solis.

Haut