Le Très Haut Lunaire, « caves » de la IIIème République ?

Et si les scènes du film Eyes Wide Shut (1999), de Stanley Kubrick, avaient bel et bien existé ? Paris, dans les années trente, grouillait de spirites, cartomanciens et cénacles occultes. L’un d’entre eux bénéficia d’une réputation particulière, à la fois, de par sa forte odeur de soufre, mais aussi son puissant réseau parmi l’élite politique de son temps : Le Grand Lunaire. Aussi appelé Très Haut Lunaire (THL)….

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
36:51
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

Une société secrète, aux pratiques peu classiques (« Pape noir », orgies, crapauds en cage accrochés au plafond, etc), évoquée une première fois par Robert Ambelain en 1938 dans son célèbre ouvrage « Dans l’ombre des Cathédrales ».

sandri lunaire 1sandri lunaire 2

Attaques contre Julien Champagne, contre le Dr. Alexandre Rouhier ? Ou écran de fumée destiné à obscurcir d’autres officines ?

Gino Sandri a bien connu Robert Ambelain ; il est aussi l’auteur d’un ouvrage sur le Grand Lunaire paru aux Editions Arqua, en 2013.

Il nous propose ici une historiographie critique du scandale qui entoura l’affaire du Grand Lunaire : des écrits indiscrets du journaliste Pierre Geyraud (alias Raoul Guyader, qui fit du Paris occulte sa marotte) aux grandes figures de cette époque : René Guénon, les Editions Véga, Fucanelli, Eugène Canseliet, René Daumal, Blaise Cendrars, Le Corbusier et Schwaller de Lubicz.

Une enquête passionnante, qui, au delà de ces messes noires données à travers Paris, attestera, si besoin était de le rappeler, la capillarité qui existe entre milieux politiques, artistiques et occultistes...

Haut