Mystères de la magie et papyrus grecs magiques

Les civilisations anciennes : Egypte, Grèce, Empire Romain nous ont laissé un grand nombre de textes visant à prier les Dieux, attirer leurs faveurs et parfois, cela est moins connu, à entrer en contact avec eux… Parmi les différents supports choisis par les mystes et autres hiérophantes de ces temps anciens (Ve s. av J.-C.- IIème s. ap. J.-C.) les papyrus grecs magiques, les PGM (« Papyri Graecae Magicae ») occupent une place de choix. Les papyrus sont par nature robustes. Si leur lecture était destinée à traverser les différents « plans » de l’existence,

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
29:17
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
Achat en VOD / 15 €

par chance, un grand nombre de ces manuscrits ont aussi traversé les siècles, pour le plus grand plaisirs des historiens, philologues et herméneutes…

galoppin papyrus 2galoppin papyrus 1

« C’est la technique de leur langage qui en construit la valeur »

Thomas Galoppin est historien, chercheur spécialisé dans l’étude des rituels magiques du monde grec et romain. Il évoque ici certains de ces fameux Papyrus Grecs Magiques, et interprète ces secrets dont le dévoilement permettait « d’acquérir une connaissance hors du commun ». 

galoppin papyrus 4galoppin papyrus 3 

« Cette magie sacrée est en fait une version hellénisante de la magie égyptienne »

Avec rigueur et force explications, il interroge et confronte les deux termes si présents dans les PGM : « musteria » et « teletê ». Pour lui, musteria désignerait une puissance secrète, d’essence herméneutique tandis que les teletae relèveraient plus de la « grammaire du rituel ».
Ces incantations et purifications permettaient de réaliser ce que Thomas Galoppin nomme « empowermenent » : cette « mise en acte d’une puissance divine ». Une théurgie au cours de laquelle, selon la qualité du prêtre et des se officiants, une divinité pouvait se présenter pour l’aider : le « paredros ». Un « assistant divin » dont la mission était d’aider le prêtre…

---------------------------------

Enregistrement effectué à l’INHA, Paris, le 20/09/2018. Colloque international "Les mystères au IIe siècle de notre ère : un mysteric Turn ?" organisé par Nicole Belayche (EPHE, PSL / AnHiMA), Philippe Hoffmann (EPHE, PSL / LEM) et Francesco Massa (Université de Genève), auxquels nous adressons nos remerciements.

Le titre original de la présentation était : « Ô bienheureux myste de la magie sacrée ! » De l’initiation à l’empowerment dans les papyrus « magiques » grecs.

Haut