Le fenouil, plante magique de jour comme de nuit

L’alternance du jour et de la nuit, de la lumière et des ténèbres, a durablement façonné la pensée de l’homme, ses émotions et son imaginaire. Si le jour est bien souvent consacré au travail, à l’action, la nuit est plus propice aux rêves, à l’introspection et à la contemplation des étoiles…. Depuis les temps anciens, aussi, certains pensent que dans cette pénombre surgissent des entités : démons, sorciers, peurs et cauchemars. « Les brouches, comme on les appelait au XVIème siècle dans le Sud-Ouest » nous précise Jacques Merceron

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
22:19
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Quels étaient alors les « pouvoirs anti-maléfices » dont se servaient les paysans, la nuit, pour protéger leurs foyers, en attendant le chant du coq et les premières lueurs du jour ? Le Fenouil ! En branche ou en graines… 

merceron fenouil 1merceron fenouil 2

Une plante peu connue mais porteuse de multiples vertus, évoquées depuis Hésiode, Hildegarde de Bingen et Frédéric Mistral.

Ainsi, sur les fenêtres et interstices, dans les serrures, du fenouil était déposé.... Un rituel accompagné de la formule conjuratoire : « si quelque sorcier veut cette nuit passer par le trou de la serrure, fais toi bien sentir, Fenouil, et d’entrer il aura peur… ! ». Les gens s'adressaient à lui comme à une personne, c'est dire la grande estime dans laquelle ils tenaient cette plante.

« Le Fenouil, aussi bon à manger que bon à penser »

Dépassant une simple évocation de ces traditions, Jacques Merceron élargit son étude dans une lecture non seulement symbolique, ethnologique mais aussi médicinale de cette plante.

Depuis l’antiquité en effet, le fenouil sert de base à des soins ophtalmologiques, cataracte notamment.

Existerait-il un lien entre ce voile de l’œil et les serrures - fenêtres de nos maisons ? Ne dit-on pas que les yeux sont les fenêtres de l’âme ?

Eléments de réponses ici, dans cette allocution filmée lors du XLIe congrès de la Société de Mythologie Française, congrès intitulé "La mythologie des plantes".

Haut