La vie ici-bas est un songe, qui éveillera les dormants ?

Le terme « islam » vient de l'arabe الإسلام, (islām) et signifie « soumission ». De nos jours, dans ce XXIème siècle mondialisé, à l’interconnexion et uniformisation galopantes, caractérisé par son refus de toute forme d’autorité, politique ou spirituelle : comment interpréter ce hadîth selon lequel « les hommes dorment et lorsqu’ils meurent, ils se réveillent » ?

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
1:00:26
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Christian Jambet nous propose ici une lecture de cette parole attribuée au prophète. Un hadîth qui a donné lieu à d’innombrables commentaires au fil de l’histoire et dont il souhaite nous rappeler la force, la prégnance dans la perspective soufie.

jambet songe 1jambet songe 2

Une somnolence passagère, un simple « oubli de soi », ou un travers proprement humain, quasi démoniaque, qui perdure depuis quatorze siècles ?

Via quatre étapes successives aboutissant à la « fanâ' » (anéantissement de l’âme en Dieu), Christian Jambet retrace ici un chemin de réalisation spirituelle, en s’interrogeant sur la nature de la vie réelle et surtout par quels types d’efforts serait-il possible de quitter cet état de songes, cette « vie ici-bas » (Al-dunyâ).

Efforts intellectifs ? Prières ? Méditations ?

Sommes-nous les hôtes de la Géhenne ou bien existerait-il une tangente, accessible pour ceux et celles qui veulent s’éveiller et s’en extraire ?

A travers de nombreux aphorismes, issus notamment du métaphysicien chiite Mollâ Sadrâ, Christian Jambet nous donne à méditer cette parole qui est entrée, selon ses propos « avec armes et bagages » dans la littérature soufie iranienne du XVIIème siècle….

Une intervention riche en enseignements, enregistrée lors des XIVème Journées Henry Corbin (décembre 2018) que nous remercions.

Haut