Membre de la loge maçonnique Saint-Jean des Trois Mortiers, à l'Orient de Chambéry, créée en 1749 sous les hospices de la Grande Loge d'Angleterre, il tenta de concilier franc-maçonnerie et foi catholique. Trois clés pour méditer sur ce personnage encore très controversé.