Ainsi, nous sommes à la fois les débiteurs et les créanciers de nos choix et de nos pensées antérieurs. Vouloir se connaitre, c’est d’abord accepter cette responsabilité totale dans ce monde qui nous arrive, car c’est nous qui attirons les événements. Nous créons notre futur et le modelons sur notre vécu présent que nous voudrions soit prolonger, soit infléchir, soit inverser.

andr roue 1andr roue 2
Ce que nous appelons le "destin" n’est que la réalisation de ces désirs anciens et présents, inscrit en nous par notre refus du réel. Ce sont ces attentes qui font de nous les serviteurs aveugles de l’enchainement karmique. Comprendre cet enchainement et le vivre de plus en plus consciemment est la seule façon de s’en libérer.

"Passer de l’illusion karmique à l’acceptation dharmique est la plus fantastique des aventures humaines"

Irène Andrieu a suivi pendant plus de vingt ans cet itinéraire intérieur et évoque dans cet entretien mené par Anne Vernes (ainsi que dans son livre éponyme paru chez Dangles, 1990) la voie par laquelle elle a pu découvrir la réponse à la question fondamentale : "Qui suis-je ? Quelle est mon origine ? Quelle est ma finalité ?".
Basée sur les "causes interdépendantes" du bouddhisme fondamental (le Roue de la Vie), cette ascèse situe à nouveau l’astrologie comme une grande science initiatique susceptible de guider les étudiants en sagesse dans leur recherche au jour le jour….