Revenir aux sources, à "l’état d’esprit derrière l’histoire", tel est le voyage auquel Denis Labouré nous invite.

laboure mesopotamie astrologie 1laboure mesopotamie astrologie 2

N'en déplaise aux catholiques et protestants : les Rois mages étaient bel et bien astrologues !

Denis Labouré situe son étude entre -2.000 et -400 av. J.-C., ce qui correspond à la grande époque de Babylone, à la fin de l’époque sumérienne et avant l’essor de l’Egypte alexandrine. Une période au cours de laquelle Babylone a poursuivi, non seulement le développement de l’écriture cunéiforme, mais aussi classifié les observations célestes.
Savez-vous que si le cercle se décompose en 360 degrés, l’année en douze mois et le mois en trente jours, c’est grâce aux observations des astrologues de cette époque ?
Une époque où "astronomie et astrologie" ne formaient qu’une seule et même science (sacrée) et où guerriers, marchands, agriculteurs et rois, anticipaient les influences astrales afin de prendre les bonnes décisions, au bon moment.

laboure mesopotamie astrologie 3laboure mesopotamie astrologie 4

Destinée ou fatalité ?

Denis Labouré évoquera la proto-représentation des douze signes du zodiaque, il décrira aussi la naissance d’une astrologie qui commence à s'éloigner du giron exclusif du collectif pour s'intéresser à l'astrologie individuelle.
Pour les anthropologues étudiant la conscience, sans doute trouveront-ils là les prémisses d’une émancipation de type prométhéen (Prométhée est le titan qui vola le feu aux Dieux pour le donner aux hommes). Puisqu’en travaillant son thème de naissance individuelle, l’homme est clairement invité à s’affranchir de ses programmations limitatives (fatalité) pour embrasser tout le champ de ses potentialités (destinée)…
"Initiation", avez-vous dit "initiation", Monsieur Labouré ? Comme c’est bizarre*...

* clin d’œil à la pièce de Jules Romain Knock, interprétée par Louis Jouvet, 1923. Une allusion qui n’a rien d'anecdotique puisque dans cette pièce, il y est question, toute-à-la-fois, de médecine, de superstitions et de Nosferatu !