Le chemin comme guide

Olivier Germain-Thomas devient en 1970 le premier délégué général de l’institut Charles-de-Gaulle sous la présidence d’André Malraux. C’est Malraux, très marqué par l’Orient, qui va le conforter dans son choix. Une part de son destin va être d’ouvrir une nouvelle porte vers certains aspects de la pensée orientale.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
39:01
Je m'abonne
À partir de 12 € / mois
15 €
Achat en VOD / 15 €

Mot-clé de l’humanisme, le "Connais-toi toi-même" socratique assigne à l’homme le devoir de prendre conscience de sa propre mesure sans tenter de rivaliser avec les dieux. Voici une expression "coriace" nous dit Oliver Germain-Thomas "car il y a toute une part de soi que l’on ignore, d’abord parce qu’elle est cachée dans l’inconscient, puis dans le transgénérationnel».

germ chemin1germ chemin2

La quête de sens de ce docteur en philosophie sur la symbolique de l’art bouddhique en Inde a débuté durant son enfance en Corrèze et l’a mené à fréquenter les abbayes bénédictines et cisterciennes. Ces différentes expériences au milieu des moines et des moniales, suivant parfois la règle stricte cénobitique de silence, de prière, de contemplation, l’ont beaucoup marqué, en dépit des doutes qui se sont emparé de lui. Bien qu’il porte encore une foi intense, il ne retrouve pas cette ferveur innocente qui l’habitait lorsqu’il était enfant…. C’est ce manque qui le poussera plus tard sur les routes de l’Orient pour trouver d’autres formes du sacré.

Souhaitez-vous mettre vos pas dans ceux d’Olivier Germain-Thomas, notre guide dans cet exposé autobiographique de 40 minutes, et parcourir à sa suite ce chemin d’éveil d’Occident en Orient ?

Haut