Henry Corbin a étudié et traduit de nombreux textes sur la mystique iranienne chiite (Ibn’ Arabî, Sohrawardi…). Cette mystique visait à rétablir la possibilité pour l’homme, seul et  sans dogme, à accéder librement à une transcendance d’ordre cosmologique sans passer nécessairement par un  «cléricalisme sociologique ».

En effet, les écoles sont souvent (mais pas toujours) dogmatiques et visent à monopoliser ou à récuser la possibilité individuelle d’une transcendance appelée « gnose », ou encore  « connaissance salvatrice et beatifiante »...


Henry Corbin et Gilbert DurandHenry Corbin et Gilbert Durand

Souhaitez-vous comprendre ce qui relie la pensée de Corbin et Durand,  deux hommes d’exception, à la lumière de ce que Henry Corbin nomma « la catastrophe métaphysique du XIIème siècle », corroborée par Averroès (XIIIème siècle), le Cartésianisme (XVIIIème siècle ),  le siècle des Lumières puis notre monde moderne …. ?

Réponse de Manuel Quinon dans cet exposé de 57 minutes filmé lors des VIIème journées Henry Corbin à L’Ecole Normale Supérieure (ENS, rue d’Ulm, Paris Vème) .