4 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Les Templiers dans le Lot. Un voyage au cœur du Quercy

L’influence spirituelle, politique et économique de l’Ordre du Temple tout autour de la méditerranée et au-delà fut exemplaire. Elle fut sans doute la cause de leur disparition. Il est également tout à fait intéressant d’étudier l’influence locale de cet Ordre prestigieux pour mieux comprendre son rayonnement général.

Vers 1153, les templiers s’installent dans la belle région du Lot, attiré par une économie en plein essor. Plusieurs commanderies et maisons furent fondées : Bastit-du-Causse, Soulomès, Cras, Durbans, Martel. La commanderie de Cahors fut fondée en 1190. Les commanderies formaient les points d’appui d’un réseau de maisons fortes, de métairies, de chapelles, de prieurés, d’hôpitaux, de léproseries, de droits et de rentes. Les Templiers ont toujours su mailler le terrain à la fois pour proposer une offre de soins, pour assurer une économie et pour développer leur pouvoir en même temps que leur patrimoine.

Jean-Luc Alias, spécialiste du Moyen-Âge a consacré plusieurs ouvrages historiques aux ordres du temple et de Saint-Lazare. Avec ce très beau livre, il restitue une histoire locale au quotidien de l’Ordre du Temple que le lecteur découvre à travers la vie de divers protagonistes.

Le fonctionnement interne de l’Ordre, ses rapports, favorables ou hostiles, avec les divers environnements, les événements qui rythmèrent la vie templière et locale, les apports de l’Ordre à la population, les alliances et les rejets apparaissent à travers les documents, les vestiges, les traditions. L’auteur écarte les fantasmes, les filiations ou les héritages de désir, fait appel au doute si nécessaire, pour restituer une connaissance historique la plus exacte possible.

L’auteur, après un court résumé de l’histoire générale de l’Ordre du Temple, a choisi de nous faire découvrir les principaux lieux de son histoire locale : Le Bastit, isolé dans le causse du Gramat, Cahors et son âge d’or médiéval, Figeac, la perle du lot, Martel, belle cité médiévale, et le Montségur lotois, le château de Taillefer à Gintrac. Rocamadour, haut lieu de pèlerinage chrétien n’est pas très éloigné.

Cette visite d’un temps et d’un espace passés est aussi une découverte de ce Quercy magnifique qui nous invite à le découvrir avec ou sans l’Ordre du Temple. Une belle iconographie, ancienne et actuelle, soutient le voyage.

L’ouvrage se termine par une prosographie des templiers dans le Lot, c’est-à-dire une liste des Templiers inventoriés sur la base des documents de l’ordre parfois confus ou contradictoires.

Le livre intéressera tant les Templiers en herbe que les très nombreux amoureux du Sud-Ouest français.