1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Le travail de Jean-Paul Lamotte mérite une mention spéciale car il allie la rigueur de la démarche scientifique à un esprit très religieux au sens propre du terme, qui veut relier les sens et l'essence, et enfin la tradition à l'originalité.

Les églises, les cathédrales, les bâtiments religieux en général sont porteurs d'un enseignement, d'une sagesse, gravés dans leurs murs, leurs proportions, leurs orientations, etc.
L'ouvrage, didactique comporte cinq parties.
Dans la première partie, l'auteur propose un résumé du contexte philosophique, religieux et scientifique de l'époque, rappelant qu'un édifice religieux se dresse toujours dans une culture particulière.
La seconde partie s'intéresse aux particularités architecturales des églises, abbayes et cathédrales pour dégager les fondamentaux autour desquels s'organise la construction.
La troisième partie démontre comment la culture chrétienne a transposé les méthodes de construction de la société romaine dans le contexte symbolique et culturel chrétien. L'auteur définit un "dialogue primordial", les règles d'une communication avec Dieu qui donne forme au rite de fondation d'où découleront les principales dimensions et dispositions de l'édifice religieux, concrétisées par les maîtres maçons et charpentiers dans la pierre et le bois. Le tracé symbolique voulu par le maître d'oeuvre prend vie.
La première démarche consiste à créer une première relation symbolique avec l'Etre suprême. Le point sur lequel plus tard se dressera l'autel, base de l'Axis Mundi comme de l'Échelle de Jacob, est concrétisé par un poteau dressé vers le ciel, interrogation lancée à Dieu qui répondra par l'intermédiaire du soleil. La seconde étape en effet consiste à déterminer le point de terre, déterminé par l'ombre du poteau, réponse de Dieu.
La méthode proposée par Jean Paul Lemonde est appliquée dans une quatrième partie à douze édifices religieux médiévaux comme Saint-Vincent des Prés, non loin de Cluny, l'abbaye de Sénanque, Chartres...
Enfin, l'auteur synthétise et analyse les résultats obtenus qui confirment les thèses avancées.
Ce travail est important, tant par son apport à la symbolique de la géométrie sacrée, qu'à celle de la compréhension de l'architecture médiévale.
Un livre indispensable à une bibliothèque maçonnique.

texte: Le Crocodile, http://lettreducrocodile.over-blog.net