1 1 1 1 1 1 1 1 1 1

Le thème, essentiel, de l'Eternel féminin se devait d'être approché à travers la cathédrale de Chartres qui a donné à la femme une place centrale, Jean Bachelot en parle même comme d'un " livre de la femme ".

Ce colloque a permis de rassembler des regards différents sur une féminité à la fois sacrée et du quotidien qui s'exprime dans l'iconographie de la cathédrale, iconographie qui sert et exalte le culte de la Vierge Marie. Il ne s'agit pas seulement toutefois de célébrer la mère du Christ, mais aussi l'initiatrice et la médiatrice, la sophiale.
La qualité des contributions fait de ce volume un indispensable document de travail et de méditation :
Philippe Lefebvre, Au commencement, des femmes. Libre méditation biblique.
Edouard Cothenet, La place de la femme chez saint Paul.
Anne Lefebvre-Teillard, La maternité chez les canonistes du XIIIe siècle.
Jean-Pierre Mahé, Gnose et féminité.
Jean Bachelot, La Cathédrale de Chartres, livre de la femme.
Guy Nicot, Visions féminines de l'imagier au Portail Nord de Chartres
Jean-Pierre Laurant, La cathédrale de Huysmans, une lecture au féminin de quelques traditions symboliques.
Noëlle Lévy, Eternel féminin et figures androgynes au Moyen Age.
Anne Feller-Ancelin, A l'écoute d'Hidegarde de Bingen.
Candice Kalil, Saint Jérôme et les femmes mariées.
Sabrina Mervin, Fâtima et Zaynab, deux Dames de l'Islam Chiite.
Saluons le fait que, pour une fois, parlant de l'Eternel féminin, les femmes soient largement présentes, ce qui est rarement le cas dans un monde où les hommes ont souvent la prétention, absolument illusoire, de tout connaître de la femme.