Hérédité et destin, des racines à la fleur

« Nous sommes porteurs de souvenirs dont nous n’avons pas été les témoins... ». Cette affirmation, anodine en apparence pour les familiers du travail sur l’inconscient, tant personnel que collectif, lève en réalité le voile sur un pan entier de l’un de nos « arrières mondes » les moins étudiés, comprendre « le plus refoulé » : celui de l’importance de nos ancêtres, de l'influence de notre lignée dans notre vie de tous les jours.

Pour visionner ce film ajoutez le au panier ou
abonnez-vous pour un accès à tout le catalogue !
44:54
À partir de 12 € / mois
VOD / 15 €

Si la psychogénéalogie étudie les répétitions et injonctions inconscientes à partir d’un arbre généalogique, le protocole transgénérationnel (terme dont la maternité appartient à Carole Labédan NDLR ) entrevoit un dépassement de la psychogénéalogie et de la psychanalyse classique par une prise en compte affirmée du rôle des défunts : « on devient héritier », « le sujet devient acteur de son histoire ».

Carole Labédan, Protocole Transgénérationnel, BAGLIS TV

S’intéresser plus à la racine qu’à la floraison, plus à l'invisible qu'au visible

Dans une société où la séduction, le paraitre, le succès matériel, l’invulnérabilité sont avec autant d’obscénité mis en avant (pléonasme volontaire  obsto/obstetrix : « se tenir devant »), Carole Labédan nous invite au contraire dans ce premier échange* à nous ouvrir, cultiver même, ces fragilités qui sommeillent de manière plus ou moins latente, et plus ou moins douloureuse, au plus profond de nous.

Une vision nouvelle de nos émotions, de notre âme et psyché, où cette fragilité devient tremplin. Un remède qui nous permettra de nous réapproprier notre destin :  « faire quelque chose de cet héritage de manière singulière et personnelle » nous dit-elle. 

« Notre fragilité est un outil, pas une condamnation », d’où une ouverture sur les systèmes divinatoires et le chamanisme…

Souhaitez-vous découvrir ce lien universel et de tout temps éternel  qui nous unit à cet héritage individuel ?  Qui unit cette trame à notre âme ? 
Comprendre ainsi que l’âme de chacun est à dimension variable, en constante évolution et que certains outils, parfois divinatoires, permettent tel un vieux piano désaccordé de retrouver son juste la  ?


* Série de cinq entretiens (mise en ligne progressive au rythme de un tous les deux mois)
Entretien 1. Hérédité et destin, des racines à la fleur
Entretien 2. Le corps et l’âme de la femme : un creuset ou un bouclier ?
Entretien 3. Naître à son humanité 
Entretien 4. Transmettre par les images, mythes et contes
Entretien 5. Le Minotaure en soi

Haut