Pierre-Yves Albrecht est ethnologue, philosophe et grand-père de plus de treize petits-enfants. Par les hasards de la vie, il est devenu éducateur social auprès de toxicomanes, en Suisse. Cette confrontation du "monde des idées" à celui de "la dépendance" l’a amené à s’interroger sur la dimension pratique, incarnée, de la philosophie.
A l’instar de Socrate, et de sa philosophie ambulante qui incitait les jeunes qu’il croisait « à se connaitre eux-mêmes … afin de découvrir l’univers et les dieux », Pierre-Yves Albrecht a donc naturellement remis en pratique des rituels initiatiques ancestraux dont se servaient nos anciens, afin de soigner ces jeunes.
albrecht_devoir_ivresse_1albrecht_devoir_ivresse_2
"Si l’on ne se connait pas, on ne peut pas trouver le sens de sa vie" nous dit-il, et de préciser : "or la connaissance de soi-même ne peut s’obtenir que par
l’initiation, c’est ainsi que toutes les sociétés traditionnelles ont fonctionné de tout temps… Seul le monde moderne ne pratique plus d’initiation et l’on constate les dégâts… ".
Pour Pierre-Yves Albrecht, l’initiation est l’élément déclencheur qui permet la germination. Tout homme, toute femme est comparable à une graine en terre. Sans initiation, le germe reste sous terre et pourrit. Au contraire, grâce à l’initiation, le germe pousse en tige, sort de terre et croit en feuilles. Il rayonne et peu essaimer à son tour.
Ainsi par la méditation, la marche, le chant, le tir à l’arc, la solitude en montagne, la contemplation du désert, Pierre-Yves Albrecht a soigné des centaines de toxicomanes.
albrecht_devoir_ivresse_3albrecht_devoir_ivresse_4
Souhaitez-vous partir à la rencontre de cet éveilleur hors du commun?
Comment accepter l’idée qu’un homme aussi extraordinaire et dévoué ait pu exercer son travail pendant trente années en Suisse avec l’appui du Conseil d’état du Valais, alors qu’à quelques kilomètres de là, en France, il aurait été frappé d’une "interdiction d’exercice" immédiate? Les lumières de la France n’appartiennent-elles plus qu’à nos vieux livres d’histoire dont se repaissent nos élites afin de mieux assoir une politique coercitive en matière de liberté individuelle?
Explications dans cette interview de 50 minutes menée par Virginie Durand et enregistrée au Forum 104.