Lui, dont les enseignements –ainsi que les vœux - l’enjoignaient à un certain calme et anonymat, se voit engagé malgré lui dans un durable jeu de cache-cache avec les médias du monde entier, et par voie de conséquence son simple nom s’est trouvé auréolé d’une aura de légendes et de mystères : ceux du chamanisme de l’ancien Mexique.

morera castaneda 1morera castaneda 2

La Tenségrité : une méthode moderne pour développer son « corps-énergie ».

L’une des spécificités du chamanisme, c’est qu’il peut se pratiquer n’importe où. Pas de murs, pas de fenêtres et encore moins de badges électroniques. En revanche certaines clés, elles, invisibles et très précises sont à acquérir….

morera castaneda 3morera castaneda 4

Plus de quinze nationalités réunies dans un hameau de la Drôme.

Chaque année, à travers le monde, certains instructeurs des enseignements de Carlos Castaneda se réunissent et organisent de grands séminaires. Le dernier grand rassemblement a eu lieu en France, dans la Drôme, où plus de quinze nationalités différentes ont convergé…. Nos caméras y étaient !

morera castaneda 5morera castaneda 6

Guilhem Morera, accompagné de Karine Gibrat et de Laurence Deruy évoquent donc ici ce que leur a apporté l’enseignement de Carlos Castaneda dans leur vie. La caméra se faufile aussi, discrètement, à travers ces périodes de méditation, d’introspection, de promenades ou de mouvements « guerriers » que constituent les fameuses « Passes Magiques ®»….

Dans une époque aussi agitée que la nôtre, où la quête de sens et de spiritualité aiguisent les crocs des félins les plus voraces, avez-vous envie de découvrir ces enseignements simples et bienveillants, que d’aucun pourrait qualifier de « Yoga » et qui comme le souffle vitale, le soleil ou le bouton d’une fleur qui s’ouvre se donnent… sans rien demander en retour ?

* par fidélité à son auteur, nous traduisons le titre original « The Teachings of Don Juan. A Yaqui Way of Knowledge », car le titre officiel français, paru 4 années plus tard nous semble un tantinet racoleur (à savoir : « L'herbe du diable et la petite fumée »).